Comment identifier et prévenir un burn-out

Comment identifier et prévenir un burn-out
Photo by Abbie Bernet / Unsplash

Face au stress, à la pression, aux journées à rallonge, de nombreux dirigeants reconnaissent, le plus souvent en off, avoir déjà ressenti les symptômes du burn-out. Retrouvez nos conseils pour les identifier assez tôt et y répondre avant que votre mental ou votre corps ne lâche réellement.


Reconnaître les symptômes d’épuisement professionnel

Pour identifier et prévenir le burn-out, également appelé « syndrome d’épuisement professionnel », il est important d’en connaître les principaux symptômes.
Évoluant dans un contexte particulièrement exigeant, les dirigeants doivent être en mesure d’identifier les manifestations de cet épuisement, qu’il soit physique et/ou mental, à leur stade le plus précoce pour ne pas se laisser submerger et en subir les conséquences sur leur quotidien.

Selon la Haute Autorité de Santé (HAS), l’épuisement professionnel se traduit par certains signes, plus ou moins importants, d’installation progressive et souvent insidieuse, en rupture avec l’état antérieur, comme :

  • Des émotions exacerbées : anxiété, tensions musculaires, tristesse, manque d'entrain, irritabilité, hypersensibilité.
  • Une difficulté à se concentrer.
  • Un changement de comportement : repli sur soi, agressivité, ressentiment, hostilité, baisse de l'empathie, addictions.
  • Une perte de motivation.
  • Une dévalorisation de soi-même.
  • Des troubles physiques variés : asthénie, troubles du sommeil, troubles musculo-squelettiques, crampes, céphalées, vertiges, anorexie, troubles digestifs...

Le burn-out des dirigeants : des facteurs de risque au quotidien

Surcharge de travail, gestion des conflits internes ou externes, pression financière, sentiment de ne pas pouvoir faire correctement son travail... Le quotidien des dirigeants réunit de nombreuses conditions conduisant à l’émergence de risques psycho-sociaux.

Peu d'études chiffrées sur le burn-out des dirigeants sont disponibles mais, bien que les réactions et la sensibilité varient selon les personnalités, aucun dirigeant n'échappe aux difficultés. Nous vous invitions à écouter le podcast de Bonne Gueule en bas de cet article dans lequel Geoffrey, un des co-fondateurs, nous parle sans filtre de son burn-out et de ses conséquences.


Comment éviter l’épuisement professionnel ?

Adopter une bonne hygiène de vie

Sommeil, nutrition et Sport : adopter une bonne hygiène de vie comme des pratiques « positives » sont de bons moyens de se prémunir contre la montée du stress et l’anxiété. On retrouve ici les piliers que nous vous présentons régulièrement.

A cet égard, le sommeil est un paramètre crucial. La qualité de votre sommeil a une incidence sur votre état physique et mental.
Souvent mis à l’épreuve par le rythme professionnel des dirigeants, votre repos doit faire l’objet de toute votre attention. Il est important de dormir suffisamment d’un sommeil réparateur. Pour ce faire, veillez à adopter de bonnes habitudes, à connaître votre cycle d’endormissement naturel et à tout mettre en œuvre pour le respecter.

Parce qu’elle induit une saine fatigue, qu’elle facilite l’endormissement et entretient votre capital santé, l’activité physique constitue un autre point à ne pas négliger. Trouver le sport qui correspond à votre condition physique, à vos aspirations et à votre emploi du temps et, effectuer une pratique régulière est un bon rempart face au risque de burn-out.

Apprendre à maîtriser son stress

Au-delà du respect d’habitudes liées à une bonne hygiène de vie, il existe des méthodes pour favoriser votre bien-être, lutter contre les montées de l’anxiété et vous composer un cadre de vie plus zen : la méditation ou la cohérence cardiaque, par exemple.

Ne pas s’isoler

Votre équilibre passe aussi par votre relation aux autres et le fait d’entretenir votre vie sociale. L’isolement constitue un facteur propice au renforcement du stress et à la montée de l’anxiété. Passer du temps avec ses amis, échanger avec sa famille, s’inscrire dans une association sont autant de moyens de vous préserver du risque de burn-out en vous entourant.

Faire appel à un professionnel de santé

Savoir repérer le burn-out dès ses premiers symptômes permet d’agir à temps et de ne pas laisser le mal s’installer. Dès les premiers signes de fatigue et de lassitude, prenez contact avec un professionnel (médecin du travail, généraliste, psychologue). En vous écoutant, il saura vous guider et vous aider à ne pas craquer pour de bon.


Pour aller plus loin

Podcast


Rappel : en cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

About the author
Rollercoaster Team

REdEx : E-learning pour dirigeants

Finance, Stratégie, Management, Santé Mentale et Physique. Pour 20€/mois, accédez à plus de 100 modules de 10 minutes chacun destinés aux dirigeants de startups et d'entreprises en croissance.

Découvrez REdEx
Rollercoaster Club / E-Learning pour Dirigeants

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.

Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.

Vous vous êtes abonné avec succès à Rollercoaster Club / E-Learning pour Dirigeants.

Succès ! Vérifiez dans votre e-mail le lien magique pour vous connecter.

Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.

Votre facturation n'a pas été mise à jour.