Comprendre les bienfaits du sport sur sa santé physique et mentale

Comprendre les bienfaits du sport sur sa santé physique et mentale
Photo by Chanan Greenblatt / Unsplash

C'est presque une lapalissade, pratiquer une activité physique régulière à de nombreux effets bénéfiques sur la santé mentale et physique des personnes.
Nous allons ici vous donner les clés de compréhension de ces bénéfices et des conseils adaptés au rythme si particulier des dirigeants.


Les principaux faits selon l'OMS

  • L’activité physique est très bénéfique pour la santé du cœur, du corps et de l’esprit.
  • L’activité physique contribue à la prévention et à la prise en charge des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète.
  • L’activité physique réduit les symptômes de dépression et d’anxiété.
  • L’activité physique améliore les capacités de réflexion, d’apprentissage et de jugement.
  • L’activité physique garantit une croissance et un développement sains chez les jeunes.
  • L’activité physique améliore le bien-être général.
  • Un adulte sur quatre dans le monde ne pratique pas une activité physique aux niveaux recommandés à l’échelle mondiale.
  • Les personnes ayant une activité physique insuffisante ont un risque de décès majoré de 20 % à 30 % par rapport à celles qui sont suffisamment actives.

Qu’est-ce que l’activité physique ?

L’OMS définit l’activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques qui requiert une dépense d’énergie. L’activité physique désigne tous les mouvements que l’on effectue notamment dans le cadre des loisirs, sur le lieu de travail ou pour se déplacer d’un endroit à l’autre. Une activité physique d’intensité modérée ou soutenue a des effets bénéfiques sur la santé La marche, le vélo, le sport en général sont autant de façons courantes de pratiquer une activité physique pouvant être appréciée de tous, quel que soit le niveau de chacun. Il est prouvé qu’une activité physique régulière facilite la prévention et la prise en charge des maladies non transmissibles, telles que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et plusieurs cancers. Elle contribue également à prévenir l’hypertension, à maintenir un poids corporel sain et à améliorer la santé mentale, la qualité de vie et le bien-être.


Les bienfaits de l’activité physique

Une activité physique régulière (marche, vélo, sport en général ou détente active, p. ex.) est très bénéfique pour la santé. Toute activité physique est préférable à l’absence totale d’exercice. On peut atteindre aisément les niveaux d’activité recommandés en augmentant son niveau d’activité par des moyens relativement simples tout au long de la journée. La sédentarité représente l’un des principaux facteurs de risque de mortalité liée aux maladies non transmissibles. Les personnes ayant une activité physique insuffisante ont un risque de décès majoré de 20 % à 30 % par rapport à celles qui sont suffisamment actives.

Une activité physique régulière peut :

  • améliorer les aptitudes musculaires et la capacité cardiorespiratoire
  • améliorer la santé osseuse et les capacités fonctionnelles
  • réduire le risque d’hypertension, de cardiopathie coronarienne, d’accident vasculaire cérébral, de diabète, de divers types de cancer (notamment les cancers du sein et du côlon) et de dépression
  • réduire le risque de chute ainsi que de fracture du col du fémur ou de fracture vertébrale
  • contribuer à maintenir un poids corporel sain.


Chez les adultes et les personnes âgées, l’activité physique à des niveaux plus élevés permet :

  • de réduire la mortalité, toutes causes confondues
  • de réduire la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires
  • de réduire l’hypertension incidente
  • de réduire le diabète de type 2 incident
  • d’améliorer la santé mentale (diminution des symptômes de dépression)
  • d’améliorer la santé cognitive
  • d’améliorer le sommeil.


Chez les femmes enceintes et en post-partum, l’activité physique est bénéfique pour la santé de la mère et du fœtus en ce qu’elle réduit les risques suivants :

  • hypertension gestationnelle
  • diabète gestationnel (réduction de 30 % du risque, p. ex.)
  • prise de poids excessive
  • complications durant l’accouchement
  • dépression post-partum
  • complications chez le nouveau-né.

Qui plus est, l’activité physique n’a pas d’incidence négative sur le poids à la naissance et n’entraîne pas un risque accru de mortinatalité.


Quelle est la quantité d’activité physique recommandée ?

Les lignes directrices et recommandations de l’OMS donnent des indications (par tranches d’âge et groupes de population précis) sur le volume d’activité physique nécessaire à une bonne santé.

Les adultes de 18 à 64 ans :

  • devraient consacrer au moins 150 à 300 minutes par semaine à une activité d’endurance d’intensité modérée ;
  • ou pratiquer au moins 75 à 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue ; ou une combinaison équivalente d’activités d’intensité modérée et soutenue tout au long de la semaine ;
  • devraient pratiquer 2 fois par semaine ou davantage des activités de renforcement musculaire d’intensité modérée ou supérieure - qui sollicitent les principaux groupes musculaires - celles-ci procurant des bienfaits supplémentaires pour la santé ;
  • peuvent porter à plus de 300 minutes la pratique d’une activité d’endurance d’intensité modérée ; ou pratiquer plus de 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue ; ou une combinaison équivalente d’activités d’intensité modérée et soutenue tout au long de la semaine, afin d’en retirer des bienfaits supplémentaires pour la santé ; et
  • devraient limiter leur temps de sédentarité. Remplacer la sédentarité par une activité physique quelle qu’en soit l’intensité (y compris légère) est bénéfique pour la santé ;
  • devraient tous s’efforcer de dépasser les niveaux recommandés d’activité physique d’intensité modérée à soutenue afin d’amoindrir les effets néfastes d’un niveau de sédentarité élevé.

Les femmes enceintes et en post-partum :

Les femmes enceintes et en post-partum sans contre-indication devraient toutes :

  • consacrer au moins 150 minutes par semaine à une activité d’endurance d’intensité modérée ;
  • pratiquer une variété d’activités d’endurance et de renforcement musculaire ;
  • limiter leur temps de sédentarité. Remplacer la sédentarité par une activité physique de tout niveau d’intensité (y compris de faible intensité) est bénéfique pour la santé.

Pour aller plus loin

Podcast


Rappel : en cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

About the author
Rollercoaster Team

REdEx : E-learning pour dirigeants

Finance, Stratégie, Management, Santé Mentale et Physique. Pour 20€/mois, accédez à plus de 100 modules de 10 minutes chacun destinés aux dirigeants de startups et d'entreprises en croissance.

Découvrez REdEx
Rollercoaster Club / E-Learning pour Dirigeants

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.

Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.

Vous vous êtes abonné avec succès à Rollercoaster Club / E-Learning pour Dirigeants.

Succès ! Vérifiez dans votre e-mail le lien magique pour vous connecter.

Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.

Votre facturation n'a pas été mise à jour.